Se souvenir

Nous nous sommes rassemblés à Sartrouville, pour nous souvenir, ensemble, des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d’extermination nazis lors la Seconde Guerre mondiale.

Au-delà, nous honorons la mémoire de tous les déportés sans distinction, de toutes les déportations, de toutes les périodes. Le travail de mémoire n’est pas terminé, il ne s’arrête pas au nazisme, c’est l’inverse : il est parti du nazisme en l’occurrence et doit progresser.

Cette journée a une vocation universelle, et nous nous réjouissons, nous élus minoritaires, d’avoir enfin pu nous y associer après plusieurs années à le demander .

Plus que jamais en ce jour, tirons, ensemble, les leçons de ces drames pour qu’ils ne se reproduisent plus.

« Si l’écho de leurs voix faiblit, nous périront « , Paul Éluard à propos des martyrs de la déportation.

#resistance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s