Rdv dimanche 17 mai, 19h00

Parlons ensemble de notre déconfinement à Sartrouville : écoles, transport, services publics locaux etc. Vos questions, vos préoccupations mais également les informations que vous souhaitez partager.

Changeons de format ensemble : 40 mn d’échanges en toute liberté et interactivité avec une nouvelle formule via zoom (lien spécifique disponible dès samedi).

N’hésitez pas à nous signaler (sur fb, sur notre site, notre mail etc.) votre intérêt, les points que vous voulez aborder, vos interrogations pour que nous préparions les éléments pour y répondre.

 

A Sartrouville, c’est zéro info pour l’opposition pendant le confinement

L’ordonnance du 1er avril 2020 a donné des pouvoirs renforcés aux maires sortants pour assurer la continuité du fonctionnement et, en contrepartie, elle impose que tous les élus  soient informés « sans délai et par tout moyen » des décisions prises par le maire. Elle précise aussi que les élus locaux ainsi que les futurs conseillers municipaux qui ne sont pas encore installés seront destinataires de l’ensemble des décisions prises par l’exécutif local.

Visiblement, à Sartrouville, le Maire a « oublié » la 2e partie : zéro tribune dans le 1er magazine pour les élus d’opposition, zéro information sur les décisions prises, zéro visio-réunion, zéro courriel malgré  nos différents courriers et propositions, zéro invitation aux cérémonies de commémoration. Nous n’avons ainsi pas été associés à la cérémonie que vous avez maintenue en hommage aux victimes de la déportation le 24 avril dernier et attendons pour celle du 8 mai, demain donc…

Ce silence est particulièrement regrettable compte tenu de la période qui appelle à la cohésion sociale et à faire bloc dans un esprit républicain. C’est pourquoi nous lui avons écrit cette semaine pour lui demander, une nouvelle et dernière fois, la mise en œuvre de ces dispositions et en avons transmis à Monsieur le Préfet.

On attend, mais le moins que l’on puisse dire c’est que la démocratie locale est sacrément confinée à Sartrouville et que cette situation est très préoccupante.

 

Notre 2e lettre ouverte au Maire sur la gestion de la crise sanitaire à Sartrouville, nos demandes et propositions

Le confinement soulève de multiples questions, à Sartrouville comme ailleurs. Nous avons donc relayé vos interrogations avec les nôtres et les avons adressées au Maire avec de nombreuses propositions.

Nous vous tiendrons informé des éventuelles réponses nous restons vigilants pour que cette crise n’accentue pas davantage les inégalités dans notre ville et pour que la gestion de la crise par le Maire en place se fasse dans la transparence.

Situation sanitaire, dispositifs de protection, signalement des situations de détresse, accès aux aides sociales, assistance dans les démarches auprès des bailleurs, logements d’urgence, rentrée dans les écoles et cantines, suivi des cas détectés, déconfinement, circulation, valorisation et pérennisation de la solidarité, soutien aux agents municipaux et intercommunaux exposés, commerces : nous avons passé en revue les différents sujets qui nous, qui vous préoccupent.

Nous avons voulu questionner la municipalité dans sa gestion, car quelle que soit la situation, nous tenons à défendre nos trois valeurs de justice sociale, d’écologie et démocratie locale.

N’hésitez pas à nous demander communication directe de notre lettre ouverte par courriel (sartrouville.citoyenne@gmail.com ou ici) au-delà de sa publication sur notre site (en cliquant sur chaque page en-dessous) et les réseaux sociaux.

Page 1                 Page 2                  Page 3

Lettre ouverte Confinement 1Lettre ouverte Confinement 2Lettre ouverte Confinement 3

 

N’hésitez pas à la partager et à la faire circuler, afin que chacun puisse être informé et demander des réponses à nos questions.

A bientôt, restons solidaires et portez-vous bien.

 

Sartrouville, l’après

A Sartrouville, nous aussi nous pouvons, à notre niveau contribuer à préparer le « jour d’après » (+ ici) en réfléchissant ensemble à ce que nous apprenons collectivement de cette pandémie et aux leçons que nous voulons en tirer, ensemble et solidaires :

  • des mesures au nom de la justice sociale : le salaire de celles et ceux qui sont employés locaux,  ces « petits métiers indispensables à la commune et à l’intercommunalité (éboueurs etc.), recenser les logements vacants et organiser leur réquisition par la mairie sous conditions pour les victimes de violences familiales et conjugales, pour les mal-logés et sans-abris, un moratoire sur les factures de cantine, centre de loisirs etc. et bien sûr doubler le centre de santé, avoir un stock de médicaments et protections,
  • une solidarité de proximité encouragée : pérenniser la plate-forme des bénévoles et y recourir régulièrement avec des campagnes contre l’isolement, pour l’intergénérationnel, pour un coup de pouce de confection pour la rentrée pour les familles fragiles, un réseau de cuisiniers pour une famille où un membre est hospitalisé, développer un système d’échange local etc ;
  • un soutien à une économie locale, engagée dans la transition écologique et plus solidaire : des aides pour les entreprises qui se mobilisent pour les autres comme en ce moment dans notre ville et qui investissent pour des activités moins polluantes et climaticides, des aides à la reconversion ou à l’implantation d’entreprises selon des clauses réduction d’écart de salaire, maintien d’emploi, des aides à la relocalisation de la production, un point de vote et de promotion des produits « made in Sartrouville », des aides supplémentaires pour les entreprises qui mènent une politique sociale plus ambitieuse en termes de formation
  • une production locale plus forte : tripler les jardins partagés, renforcer les clauses d’achat local dans les services publics et marchés publics de la mairie

Nous aussi, à Sartrouville, « Plus jamais ça ! Préparons le ‘jour d’après »

C’est ce que nous vous proposons pour le 1er FB live de ce mandat et compte tenu de la situation particulière que nous traversons.

Notre lettre ouverte au Maire de Sartrouvillepour les commerces et les marchés « A l’heure de la solidarité, vivons confinés et restons en proximité »

Parce que nous devons tous être responsables, solidaires et imaginatifs devant cette épidémie,

Parce que faire ses courses à proximité est plus que jamais le choix de la raison, pour les produits, pour les commerçants, pour le lien social, pour les emplois

Notre lettre ouverte au Maire de Sartrouville pour les commerces et les marchés « A l’heure de la solidarité, vivons confinés et restons en proximité » (lettre disponible par courriel, mssger ou autre + ici)

 

Réponse attendue, chiche ?

Lettre ouverte Marché Confinement

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles… suite des tribunes municipales à Sartrouville

A la suite de nos interventions, par courriel au Maire et sur les réseaux sociaux, nous venons d’être informés que notre tribune du 23 mars sera finalement publiée sur le site internet de la ville à défaut de l’avoir été (comme cela aurait dû être le cas) dans le magazine distribué à tous les Sartrouvillois.

Nous avions suggéré cette option, comme première étape, et notons qu’elle est mise en oeuvre. Cela assure une première diffusion de notre expression mais ne résout, évidemment, pas le piétinement initial de la libre expression de l’opposition.

Dans ces temps difficiles, notre priorité première reste évidemment la solidarité, la mobilisation pour endiguer cette épidémie qui nous ravage. C’est une mobilisation très concrète notre collectif « Sartrouville citoyenne » à travers des actons communes et individuelles.

Prenez soin de vous, restez confinés, alertez sur les situations de fragilité et d’urgence que vous décelez.

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles… mais les tribunes de l’opposition n’auraient pas dû disparaître à Sartrouville !

Nous touchons du doigt une réalité terrible de notre cadre de vie avec cette crise sanitaire sans précédents. Soyons vigilants, solidaires et restons confinés, d’ailleurs les Sartrouvillois donnent l’exemple et font parler très positivement de la ville.

Dans ce contexte, il est désolant de constater que les mauvaises pratiques démocratiques ont la vie dure à Sartrouville. En effet, le Maire a tiré un trait sur l’expression des élus d’opposition dans le dernier magazine arguant d’un numéro dédié à la crise mais y glissant quand même son éditorial politique à lui, lui tout seul. Nous aurions compris d’autres configurations dans cette situation hors normes, mais certainement pas ce choix qui piétine la loi et l’opposition. Nous avons pris le temps de le dire, de l’écrire, de demander une publication sur le site de la ville, en vain, hélas.

2 poids 2 mesures à Sartrouville… Alors, voici ce que nous avions prévu de vous dire le 23 mars.

Et à bientôt pour la suite car nous avons dès ce début de mandat formulé des propositions concrètes au Maire pour l’avenir de Sartrouville : achat d’un bien en vente pour une maison des associations, subvention pour soutenir l’effort dans le cadre de la lutte contre d’actuelle pandémie et une autre mesure que nous vous présenterons dès demain…

Tribune IAT 2020-04

Annulation du 1er conseil municipal 2020-2026

Conseil municipal d’installation : 20 mars à huis clos

Merci pour vos votes, votre soutien, vos messages d’encouragement et votre élan citoyen : nous poursuivons avec détermination donc à bientôt !

En premier lieu, merci aux 2 396 électeurs qui ont voté pour notre liste, notre projet  (en l’état de nos connaissances). Merci à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés, certains pour la première fois, pour voter faire voter. Alors, naturellement, nous sommes tous déçus au lendemain des résultats : 2 électeur sur 3 ne sont pas aller voter (toujours en l’état de nos connaissances). Cette participation est dérisoire par rapport aux enjeux pour notre ville pour les 6 prochaines années, à nos espoirs. C’est un défi et nous nous attacherons à le relever pour que les prochains scrutins soient ceux d’une pleine mobilisation de la population. C’est là le vrai sens de la démocratie car être élu avec aussi peu de voix pose problème, en termes de légitimité et de représentativité.

Je souligne d’ailleurs que certains quartiers traditionnellement peu actifs lors des élections sont allés en nombre aux urnes dans ce contexte de morosité et c’est un signal très encourageant. Il n’y a pas de fatalité mais du travail d’explication, de la pédagogie et c’est notre responsabilité collective de le faire sans relâche pendant ces prochaines années.

Ensuite, merci car vous avez été très nombreux à nous adresser des messages de soutien, d’encouragement et même de félicitations en soulignant qu’un 1 votant sur 4 a voté pour notre projet. Vous nous dites avoir apprécié notre campagne de propositions concrètes et les valeurs que nous avons portées sans rien céder. Nous continuerons et intensifierons le tout, comptez sur nous comme nous comptons sur vous pour être à nos côtés et travailler pour notre ville.

Plusieurs de nos idées ont d’ailleurs d’ores et déjà été reprises dans le programme du Maire qui a été reconduit. C’est une première victoire et nous serons très vigilants pour suivre leur mise en œuvre effective. Nous pousserons pour qu’il aille au-delà également car la situation a changé, grâce à votre mobilisation.

Votre confiance et leur énergie renforcent notre détermination pour continuer et faire valoir nos propositions, nos demandes. Nous serons constructifs mais exigeants et vous associerons tout au long du mandat à nos votes, nos projets, nos comptes rendus.

Nous incarnerons le tout dès vendredi pour le premier conseil municipal (horaire à confirmer) où nous serons donc 5 à siéger (Isabelle, Oumar, Danielle, Roger et Laetitia), vous pourrez continuer à nous suivre sur les réseaux et sur notre site.

Tous ensemble !

 

A bientôt