Se souvenir

Nous nous sommes rassemblés à Sartrouville, pour nous souvenir, ensemble, des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d’extermination nazis lors la Seconde Guerre mondiale.

Au-delà, nous honorons la mémoire de tous les déportés sans distinction, de toutes les déportations, de toutes les périodes. Le travail de mémoire n’est pas terminé, il ne s’arrête pas au nazisme, c’est l’inverse : il est parti du nazisme en l’occurrence et doit progresser.

Cette journée a une vocation universelle, et nous nous réjouissons, nous élus minoritaires, d’avoir enfin pu nous y associer après plusieurs années à le demander .

Plus que jamais en ce jour, tirons, ensemble, les leçons de ces drames pour qu’ils ne se reproduisent plus.

« Si l’écho de leurs voix faiblit, nous périront « , Paul Éluard à propos des martyrs de la déportation.

#resistance

« Aux urnes citoyennes et citoyens !»

C’était notre tribune qui devait être publiée autour du 15 avril sur la page fb de la ville. Depuis mystère…

Nous avions choisi d’y appeler les Sartrouvilloises et les Sartrouvillois à aller voter au 2e tour de la Présidentielle.

En ⏱ 1 mn 40 : Isabelle, Danielle et Laetitia vous invitaient donc à aller voter en vidéo, avec également des informations pratiques et notre position pour le 2e tour (si c’est cette position qui bloquait pour des raisons de responsabilité juridique nous avons indiqué que nous le retirerions pour cette diffusion sous l’égide de la mairie mais silence radio).

https://fb.watch/cxodcvd7_h/

N’hésitez pas à nous contacter ⤵

 📪 Sartrouville.citoyenne@gmail.com

Site : sartrouvillecitoyenne.fr

Tw @Sartroucitoyen et FB « Sartrouville citoyenne »

Deux ans après !

Voici, enfin !, la première tribune que les élus d’opposition de notre intercommunalité sont parvenus à faire publier (décidément, les mauvaises pratiques démocratiques de la majorité sur notre territoire…).

Nous sommes ravis de pouvoir publier cette première tribune sur le site internet de notre communauté d’agglomération, deux ans après avoir été élus pour porter votre voix (https://www.saintgermainbouclesdeseine.fr/groupe-alliance-citoyenne-ecologique-et-solidaire-aces/)

Deux ans, c’est long, mais c’est le temps qu’il a fallu à la majorité pour répondre à nos demandes toutes simples, pourtant prévues par la loi : nous exprimer sur les outils de notre intercommunalité, comme ici, bientôt avec des vidéos, mais toujours pas sur la page facebook. Nous avons également obtenu un local, où nous pouvons maintenant vous recevoir. Pour cela, il nous a fallu demander puis saisir le Préfet et le Tribunal Dommage, car si nous sommes déterminés nous sommes aussi très constructifs.

Nous avons formé ce groupe, dès notre installation, pour mieux vous représenter avec trois priorités :

  • « citoyenneté » : nous intervenons fréquemment sur les sujets de transparence, malheureusement avec des réponses souvent évasives de la majorité. Nous vous informons notamment avec un site dédié https://casgbs-aces.fr/ et sur fb ;
  • « écologie » : vigilance sur la consommation foncière, terres agricoles, logement, arbitrage en faveur des mobilités douces et suggestions sur le recyclage, un budget vert identifiant les dépenses favorables à l’environnement etc. Nous avons un vrai défi sur le plan climat-environnement dans notre territoire, nous y reviendrons ici ;
  • « solidarité » : l’intercommunalité est devenue un échelon majeur pour les solidarités (logement, mobilité notamment) mais elle reste une dimension pauvre sur notre territoire.

Deux ans après, nous sommes toujours au rendez-vous, mobilisés dans ce groupe fort de 6 élus de villes différentes. Animés par les mêmes convictions et au service des citoyens, des acteurs du territoire. Vous pouvez donc compter avec et sur nous !

Isabelle Amaglio-Térisse

Présidente du groupe d’opposition « Alliance citoyenne, écologique et solidaire»

Retour rapide sur le conseil municipal de Sartrouville 31 mars

Un conseil réduit et mené à la hussarde. A mener les débats ainsi au pas de charge, la démocratie s’y perd :

  • 9 délibérations seulement (pourquoi le convoquer et pas reporter ?),
  • des absents et retardataires nombreux (18h00, c’est franchement tôt et carrément pas indispensable !),
  • 45 mn environ questions comprises,
  • Des réponses à nos questions  évasives ou méprisantes

Nous n’avons pas obtenu de réponses et avons donc voté contre ou nous sommes abstenus sur :

  • Renouvellement de la zone d’aménagement différé (ZAD) dans le quartier de la Plaine : sans indication de l’objectif de préservation de la vocation agricole de cette zone alors qu’arrive le doublement de Carrefour à Montesson, nous n’avons pas voté pour
  • Acquisition de la parcelle 55 rue Henri Brisson :  pour la construction d’un nouveau lycée ??? Soit c’est un motif fictif  soit il y a un projet et ce serait curieux de l’apprendre ainsi. Réponse évasive et méprisante, nous avons voté contre.

Nous avons voté pour la convention « cité éducative », le raccordement au chauffage urbain du gymnase Colette et de Jaurès. Nous nous sommes interrogés sur le sens de la création d’un service pour les demandeurs de logement social sans aucune avancée apparente pour eux.

Nous avions posé trois questions écrites :

  • Dispositif communal d’aide et d’accueil / de coordination de l’élan citoyen en faveur des réfugiés notamment (mais pas seulement) Ukrainiens : il nous été longuement répondu et nous avons souligné que le sujet dépasse, malheureusement, les seuls Ukrainiens et souhaité que ce dispositif soit repris pour tous les réfugiés qu’une guerre etc. chassent de leurs pays, que ce soit ou non aux portes de l’Europe.
  • Conditions sanitaires d’organisation des prochaines élections : ce sera sans contraintes de pass etc. mais avec gestes barrières et matériel de protection à disposition
  • Parc de bornes de recharge électrique sur Sartrouville : on nous l’avait annoncé en 2019 et nous pourrions avoir 4 bornes fin 2022 (à suivre).

Prochain conseil le 17 mai.

Plus d’informations ici

Prochain conseil municipal de Sartrouville : rdv le 31 mars, à la Mairie, à 18h00

L’ordre du jour est de plus en plus réduit : mais où sont donc traités les vrais sujets ? Pas dans ce conseil municipal avec seulement 9 délibérations ! On voit d’ailleurs bien que le convoquer à 18h00, ce n’est pas pour pouvoir tout traiter avant minuit. Non, cela permet juste à la majorité de peser sur les agendas des conseillers municipaux d’opposition (qui sont eux, 100% bénévoles) et de limiter la participation des citoyens aux séances.

➡️ Au programme de ce conseil « express » : urbanisme et voierie (Trembleaux 1, renouvellement de la ZAD, acquisition d’une parcelle rue Henri Brisson), labellisation « cité éducative », création d’un service d’information et d’accueil des demandeurs pour le logement social.

Vous voulez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous organisons également des réunions d’information et d’échanges les mardis, maison des Associations, avant les conseils comme toujours. N’hésitez pas à nous rejoindre ou à nous contacter.

Retour rapide sur le conseil municipal du 17 février 2022

L’ambiance n’est toujours pas à un dialogue constructif avec l’opposition puisque nos propositions sont régulièrement balayées de la main ou « notées » sans jamais aboutir à quoi que ce soit. Nous l’avons souligné en le regrettant vivement nous continuerons à travailler et proposer.

Par exemple, participer à l’élaboration du cahier des charges du site internet de la ville : ça été un non catégorique du Maire car, selon lui, on ne peut pas contribuer et suggérer quand on est dans l’opposition et qu’on vote contre le budget. Avoir la carte des terrains appartenant à la ville, c’est toujours non.

Pour cette raison notamment, nous n’avons voté aucune des délibérations « urbanisme » : ventes à Bouygues et Promogim avenue Georges Clémenceau, vente du terrain au pied du pont et du lycée Jules Verne, achat d’un terrain enclavé rue Molière.   Les réponses à nos questions sont évasives, la réalité des projets par toujours conforme à ce qui est indiqué. Nous avons simplement voté pour la reconduction d’un dispositif favorable à l’agriculture sur la Plaine.

Nous avons refusé de voter les subventions aux écoles privées hors de la ville (152 élèves soit 58 000€) demandant, encore cette année, à ce que ces données soient présentées de manière transparente. C’est devenu un dialogue impossible, le Maire renvoyant à son souhait d’aider les familles modestes. Il nous semble que cela cache mal une position idéologique. En effet, nous demandons depuis plusieurs années que le quotient familial soit appliqué sur les activités la ville et, là aussi, c’est toujours non.

Nous avons voté pour la révision du règlement local de publicité qui prévoit d’associer les différents acteurs dont les commerçants. A suivre. Nous avons également voté pour la subvention le théâtre CDN.

Enfin, nous avons déposé 4 questions écrites 48 heures à l’avance :

  • Création de la commission communale d’accessibilité prévue à la loi (Article L2143-3 CGCT) : à suivre
  • Aménagements prévus pour les pistes « Plan vélo » : communication des cartes et détail des circuits prévus, concertations prévues avec les usagers, riverains etc. Nous avons eu quelques réponses.
  • Dysfonctionnements de distribution postale : Interventions possibles de la mairie envers la Poste, nous avons été entendus mais à suivre.
  • Suites attendues à nos dernières demandes de mise à disposition des informations prévues par la loi : récapitulatif des indemnités des élus (article L2123-24-1-1 CGCT), dossiers de demande de subventions présentées par des associations : les réponses furent un monument de mauvaise foi et de mépris  ! A suivre, nous n’en resterons pas là.

+ ici

Prochain conseil municipal de Sartrouville : rdv le 17 février, à la Mairie, à 18h00

Un ordre du jour réduit avec 17 délibérations dont 7 sur l’urbanisme soit les grands sujets suivants :

➡️ Des ventes de terrain à des promoteurs dont Bouygues, à des particuliers et une acquisition rue Molière

➡️ La révision du règlement local de publicité avec la définition de la méthode dont la concertation (nous vous en reparlerons)

➡️ Le budget consacré par la commune aux dépenses des écoles privées hors de la commune

➡️ Les tarifs communaux pour l’école des arts et le salon des associations

➡️ La subvention au théâtre

➡️ Et une première modification du budget 2022

Vous voulez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous organisons également des réunions d’information et d’échanges les mardis, maison des Associations, avant les conseils comme toujours. N’hésitez pas à nous rejoindre ou à nous contacter.️

Retour rapide sur le conseil du 16 décembre 2021

Un conseil assez désagréable dès son début dès lors que nous avons souligné la difficulté de se libérer à 18h00 (auparavant 20h30) pour le conseil voire 17h00 pour la commission des finances : la majorité municipale feint d’ignorer qu’un élu d’opposition à Sartrouville n’a aucune indemnité financière. Donc, nous demander de réduire notre activité à temps partiel c’est nous demander de réduire nos salaires qui sont notre seule source de revenus.

Nous regrettons vivement que les débats ce soir aient pris cette tournure et somme préoccupés par ce que cela signifie d’entre-soi et pour le futur.

Sur le fond, nous avons voté, sans surprise, contre le budget  car c’est un budget financé par la vente (à nouveau) du patrimoine foncier de la ville à des grands promoteurs  (pour 2022 : Zacharie,Berteaux/Stalingrad, Moulins, route de Cormeilles). Nous avons également voté contre les attributions de compensation de l’intercommunalité qui répartissent entre les villes le budget de fonctionnement de cette intercommunalité

Nous avons voté contre les abattements de taxe pour les bailleurs sociaux en zone prioritaire en contrepartie d’engagements dont nous peinons à voir la réalité sur le terrain (+ 500 000€ par an) et nous avons formulé des propositions très concrètes en ce sens.

Il faut également souligner que ce conseil a vu la présentation d’un rapport annuel de la commission consultative des services publics locaux : c’est une première mais c’est pourtant une obligation légale… et on ne peut se satisfaire de l’explication donnée et du pilotage déficient que cela traduit.

Enfin, nous avons demandé des compléments sur un nombre important de subventions à des associations diverses, sociales et sportives. Faute d’informations suffisantes mais aussi d’un soutien à la hauteur des enjeux pour sport scolaire ainsi que les sports populaires, nous avons voté contre.

Nos questions écrites

  • Point d’avancement sur les commerces vacants ayant donné lieu à un appel à projets (5 avenue de la République et 67 avenue Jaurès)
  • Point sur les fermetures de classe en raison de la situation sanitaire
  • Coût des travaux de réhabilitation de l’église Saint-Martin

+ icihttps://sartrouvillecitoyenne.fr/16-decembre-2021/